Kaele, 28 July 2014, 14:18:48
Un héros sauve un casino d’un incendie

C'est un très grand ouf de soulagement qu'ont poussé les gérants de la salle de jeu El Blanco ce 06 juin 2012 au lieu dit carrefour Ancien Pmuc de Douala. Les fils électriques brulés pendant des poteaux, le box des compteurs divisionnaires littéralement carbonisés et la plage d'eau coulée sur le bitume témoignent amplement de la fureur qu'avaient les flammes qui auraient réduit en cendre la salle de jeu, si n'avait été l'intervention héroïque d'un jeune anonyme qui au risque de sa vie a l'a sauvée.

D'après plusieurs témoignages concordant recueillis sur place et confirmés par l'officier de police Bell Charles du commissariat du 3e arrondissement, les flammes sont parties du compteur divisionnaire qui aurait soudainement pété suite à une double coupure de l'électricité. Le compteur d'abord crépitant, s'est ensuite embrasé, brulant avec furie les câbles électriques. Les flammes conduites par l'énergie électrique, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, atteindront le point d'arrivée de l'énergie sur le poteau, sous les yeux effrayés de la masse populacière qui ne cessait de s'y agglutiner.

Alors que les flammes devenant bleues et crépitant dangereusement ont fait fuir benskineurs, passants et gérantes de call-box en prenant une allure démesurée, un jeune passant a courageusement pris l'initiative de monter sur le poteau aux fils brulant, muni d'une pince afin de rompre l'arrivée du courant électrique qui se serait propagé dans d'autres boutiques. « Quand je l'ai vu monter, j'ai préféré partir plutôt que de voir un gars mourir sous mes yeux », raconte une dame témoin du spectacle. Et un autre d'ajouter : « Je l'ai trouvé très audacieux et du coup, je lui criais ''vas-y mon frère ! Coupe le fil ! » Le jeune inconnu qui y est monté à mains nues, sans échelle, aura réussi à sectionner le fil, stoppant ainsi l'arrivée du courant peu avant que les sapeurs pompiers ne viennent éteindre définitivement le feu.

Descendu du poteau, c'est une marée humaine qui est venu féliciter, porter haut, encenser le héros. Malheureusement pour la foule, le bienheureux sauveur du casino El Blanco, se fera « kidnapper » par ses propriétaires, qui afin de le conduite à l'abri d'indiscrétions, l'ont installé dans une voiture bordeaux de marque Toyota immatriculée CE 883 CF aux vitres fumées. La voiture s'est élancée vers une destination inconnue. Mais cet acte qui a valu un nième salut de la salle de jeu et casino, dit-on par là, sera récompensé. « Sa vie va changer. Le boss d'El Blanco l'a emmené pour le faroter », a lancé une langue indiscrète dans la foule.

Cliquer sur une image pour agrandir
Réagir à cet article »
 
Réactions
Il n'y a aucun commentaire pour cet article
© MboaBLOG | | (+237) 22 04 59 79 | Version Mobile | Desktop