Lomie, 26 November 2014, 03:37:06
Un clash entre un véhicule et une moto fait un mort à Douala

Il est 22h environ, lorsqu’Yves Fénelon BAGNAKOUE, dit « Rando» surveillant général et Rose ZANG, conseillère d’orientation tous les deux en service au Lycée de Makèpè sont percutés par une Starlet à grande vitesse, d’une moto qui les transportaient tous les deux. L’une des victimes de ce choc a trouvé la mort sur place mercredi 16 juin dernier à Pk 8.

Les deux victimes promues au secrétariat de l’examen probatoire (session de juin 2010), au collège évangélique de New-Bell, sortaient d’une intense journée de travail le mercredi 16 juin dernier. Et c’est en tombant de la moto pour la chaussée que la nuque d’Yves Fénelon va heurter le goudron.

« Il est mort avant d’arriver à l’hôpital », indique Martial MISSIMIKIM, président exécutif de l’association « secouroute ».

Le corps de la victime repose à la morgue de l’hôpital Général de Douala.

Au domicile du défunt à la cité des palmiers, douleur et constellation sont sur tous les visages. Son épouse qui l’a vu pour la dernière fois le mercredi 16 juin est inconsolable.

Marié depuis Bientôt 3 ans environ, ce Professeur des Lycées d’Enseignements Général (PLEG) en Histoire-géographie et éducation à la citoyenneté, a plongé ses collègues et toute la communauté éducative de la région du littoral dans la tristesse.

« Très sociable et plein de vie, j’ai du mal à l’imaginer mort. Surtout que lorsque je suis nommé chef du sous-centre des examens du bac et du probatoire par l’Office du Baccalauréat, je l’invite à m’aider dans ma tâche. Il est donc nommé chef de secrétariat au bac et au probatoire. C’est très difficile de parler de ce tragique incident », indique Raymond OWONA MANGA, censeur au lycée de Maképè.

A 45ans, cet originaire de Ndikiniméki qui préparait une thèse doctorale en histoire est en route pour son dernier voyage. Il sera inhumé à Ndikiniméki le 3 juillet prochain. En attendant, proches et amis de la victime sont au chevet de sa veuve, qu’il laisse sans enfants.

Sa collègue, conseillère d’orientation rentre dans un coma quelques minutes plus tard. Conduite aux services des urgences de l’hôpital général de Douala, elle n’aura la vie sauve que grâce à l’intervention de l’équipe des médecins de nuit dudit hôpital. Elle sortira du coma dans l’après-midi du jeudi 17 juin.

" Aux dernières nouvelles son état de santé s’est stabilisé " , apprend-on d’un collègue.

Pour le président exécutif de l’association sécouroute, cet autre accident de la circulation bien que douloureux, « nous donne l’occasion d’attirer l’attention des conducteurs de motos à plus de respect du code de la route, au port du casque, et la réduction de leur vitesse. Mais également celle (attention) des usagers qui gagneraient à éviter la prise de certains risques ».

Cliquer sur une image pour agrandir
Réagir à cet article »
 
Réactions
mawa vasthi  [douala - Cameroun]
28/06/2010 20:34
il était un grand homme, un homme plein de talent.Puisse le sgr Dieu pardonner ses péchés et l'accepter auprès de lui.Ttes mes condoléances à son épouse et à sa famille.aurevoir mon professeur.ton élève.
mawa vasthi  [douala - Cameroun]
28/06/2010 20:34
il était un grand homme, un homme plein de talent.Puisse le sgr Dieu pardonner ses péchés et l'accepter auprès de lui.Ttes mes condoléances à son épouse et à sa famille.aurevoir mon professeur.ton élève.
Banner
© MboaBLOG | | (+237) 22 04 59 79 | Version Mobile | Desktop